LE PARISIEN

DES PATCHS ANTI-AUREOLES

C'est une vieille technique des magazines de mode pour éviter aux mannequins de salir les vêtements prêtés par les marques, mettre du scotch sur leurs aisselles pour contenir la sueur. Désormais, la version confortable et hygiénique existe dans le commerce : les patchs lavables anti-auréoles, à fixer avec du double-face, qui isolent l'aisselle du vêtement.

Pour enfin pouvoir s'offrir ce top en daim ou cette robe en soie foncée (à manches longues bien sûr) qu'on s'interdisait jusque-là.